Comment se détacher des blocages affectifs empêchant une relation amoureuse?

AAAAANDBNDB


La psychologie humaine demeure un domaine complexe où chacun dispose de réactions qui lui sont véritablement personnelles et en ce sens il sera difficile de trouver des schémas strictement comparables entre individus mêmes très proches ou ayant vécu des expériences similaires, le libre arbitre émotionnel restant de mise nous sommes donc tous différents et nos affects disposent de sensibilités à géométries très variables, voire parfois paradoxalement inverses face à des évènements identiques. De ce constat nous pouvons nous réjouir d'une part de ne pas être comme des robots, tous programmés de la même façon, mais surtout de voir dans l'humanité un vaste champ d'investigations où tous les possibles existent en matière de réponse émotionnelle, prémisse à une action elle-même très diversifiée qui fait suite à une pensée consciente qui oriente l'individu dans une direction. C'est de cette grande diversité que vont jaillir autant de potentialités relationnelles, parfois heureuses, parfois ressenties comme plus négatives, voire dans certains cas neutres ou sans intérêts particuliers. Ce sont aujourd'hui ces situations négatives qui vont nous intéresser et plus précisément celles qui provoquent des blocages affectifs (ou blocages émotionnels), lesquels peuvent durablement perturber une relation amoureuse, voire tout simplement l'empêcher d'exister ou même seulement de l'envisager.

Personne n'est à l'abri d'un blocage émotionnel, nous avons tous un jour subi une expérience traumatisante dans le sens où nous n'avions absolument aucune solution à apporter pour répondre à un évènement qui soudain se présentait à nous, que ce soit un accident physique avec des lésions plus ou moins graves (mais même le petit bobo peut prendre de grandes dimensions), que ce soit encore un stress intellectuel face à un problème ou dilemme qui dépasse notre entendement logique et notre savoir, ou bien encore et plus souvent un choc affectif lors d'une dispute sociale ou d'une rupture amoureuse. La plupart du temps ces "agressions", physiques, intellectuelles ou affectives, sont assez largement amplifiées si nous nous trouvons en position décalée ou solitaire lorsqu'elles arrivent, c'est-à-dire isolé pour y répondre et dans l'incapacité de demander de l'aide immédiate pour y faire face. C'est cet isolement, cette séparation du corps social (famille, amis, proches ou autres personnes responsables) qui renforce encore le stress initial subi et va ainsi le graver à tout jamais dans l'esprit et dans la conscience de la personne pour ensuite en générer ultérieurement un blocage par réminiscence et association à d'autres évènements approchants.

Afin de mieux comprendre, quelques exemples simples sont à considérer pour visualiser le processus qui s'opère, lequel peut s'apparenter à un apprentissage extrême entraînant une réponse qui l'est tout autant "au niveau de l'individu". Imaginons une personne à vélo sur une route isolée qui soudain dérape et tombe violemment sur le sol en se cassant une jambe, cette personne n'a rien vu arriver et se retrouve dans une situation où la douleur intense, l'incertitude d'être secourue et d'avoir des séquelles seront des facteurs pouvant générer durablement par la suite une peur de partir seul se balader ou même de remonter un jour sur un vélo. Deuxième exemple, celui d'un enfant humilié dans sa classe par un de ses camarades qui répond parfaitement à la question du maître alors que lui-même n'a même pas su ouvrir la bouche pour répondre l'instant d'avant, ne sachant strictement rien dire dans la surprise de l'interrogation, figé comme une statue. Cet enfant pourra alors développer une peur des autres, du dialogue, des relations sociales et même de l'apprentissage scolaire puisqu’à ses yeux il n'y verra qu'une source de souffrance potentielle, de peur ou de jalousie envers autrui. L'on voit parfaitement qu'ici un simple événement ponctuel peut avoir des répercussions cruciales sur le devenir de la personne.

Dans les deux exemples précédents, l'on pourrait aussi imaginer que notre cycliste est déjà tombé plusieurs fois auparavant et donc n'a pas eu peur de chuter, qu'il est médecin chirurgien et connaît l'ampleur de sa blessure, que par conséquent il ne sera que très moyennement affecté par sa mésaventure sachant que sont état est mineur et sans conséquence (dans quelques mois il remontera sur son vélo sans blocage mais assurément plus attentif). Pour l'exemple de l'enfant, son père est lui-même enseignant et lui a appris qu'il ne faut jamais renoncer, que lorsque l'on ne sait pas une chose il faut rapidement y retourner pour l'assimiler, par conséquent, passée sa surprise de l'instant il prendra sa mésaventure en plaisantant et se mettra immédiatement au travail pour répondre de lui-même au plus vite et montrer à tous qu'il maîtrise le sujet, ainsi il surpassera un stress qui ne le marquera même pas, bien au contraire. Évidemment il existe des stress beaucoup plus importants dont la parade n'existe pas ou semble difficile à prendre en compte sans séquelles, par exemple les accidents invalidants, les violences extrêmes ou les viols, et pourtant dans ces cas aussi une résilience est possible et salutaire.

Mais le cas qui nous intéresse aujourd'hui se situe à la croisée des chemins, il affecte toutes les personnes sans exception à différents niveaux, c'est le blocage affectif suite à des problèmes amoureux. Durant notre existence et même dès le plus jeune âge nous avons cette tendance naturelle à nous rapprocher d'autrui et à lier notre confiance en certaines personnes que nous pensons compatibles avec nos propres instincts, affects et désirs, puis à développer des sentiments très complexes qui vont de l'amitié à l'amour avec parfois aussi inversement des rejets, des aversions ou des sentiments de jalousie ou de dégoût. La véritable blessure qui entraîne l'apparition du blocage émotionnel intervient après des évènements de ruptures, que ce soit de trahison amoureuse, d'abandon ou d'autres épisodes hautement négatifs qui viennent s'ancrer dans l'esprit de la personne qui se représente comme une victime face à ces injustices qu'elle ne peut ni empêcher, ni accepter, ni auxquelles elle ne trouve de réponse satisfaisante ou d'actions à entreprendre pour rétablir son équilibre personnel (mental, contextuel, physique, sentimental, etc.). À partir de cet instant, tous les autres évènements amoureux seront irrémédiablement corrélés à cet incident ressenti comme majeur (négatif) et dont les conséquences apportent une grande perte de confiance en soi et dans autrui, une inertie des sentiments constamment sur la défensive ou totalement anesthésiés.

Le blocage émotionnel ou affectif n'est heureusement pas une fatalité à subir "ad vitam" puisque des solutions existent pour sortir de l'ornière et enfin prendre des chemins plus paisibles et radieux. C'est en agissant selon des processus subtils qui sont souvent enfouis au tréfonds de notre inconscient qu'agissent certains rituels apportant un véritable regain d'énergie positive là où se trouvent les blessures de l'âme et les liens qui empêchent d'aborder sereinement une vie sentimentale et amoureuse, voire sexuelle normale. L'on s'attaque ici à des phénomènes entremêlés où les épreuves ainsi que les ressentis réels ou imaginaires se côtoient sans délimitations claires avec, tout comme l'iceberg, des parties émergées et d'autres plus invisibles dans les profondeurs de l'esprit. Les initiés et praticiens savent décrypter les signes distinctifs de ces blocages et cibler les liens à dénouer pour que l'essence vitale de la personne soit de nouveau libre de ses choix sans peur avec une confiance renouvelée en elle-même et dans le processus relationnel. Selon les types de blocages et reflex défensifs à assouplir, il faudra effectuer des travaux à la fois graduels dans leur puissance mais aussi sur une durée à déterminer en temps réel avec des exercices pratiques pour oser sortir de cette zone de confort protectrice qui agit comme une prison mentale et physique par ricochet. Notons enfin que cet enfermement est vécu comme un isolement subi qu'il faut rompre via le dialogue avec une aide appropriée.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de méthodes à la fois basées sur la psychologie et sur divers rituels complémentaires plus "ésotériques" pour retrouver ces énergies piégées, pour débloquer ces liens qui empêchent de concevoir une relation amoureuse en devenir ainsi que pour la renforcer via la loi d'attraction (retour du désir en toute réciprocité positive). Si vous avez besoin d'aide dans ce sens, c'est-à-dire dans le domaine de l'amour et du processus qui s'y rattache alors n'hésitez pas à me joindre pour en discuter au +229 67 13 84 64 ou bien si vous préférez dans un premier temps m'écrire votre histoire de manière plus posée et précise en passant par mon formulaire de contact, merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour ouvrir la page. Je réponds à toutes les questions et à tous les messages, donc je vous dis à très bientôt pour ôter les blocages qui vous empêchent d'avancer, commencez par couper ce lien qui vous empêche d'en parler, contactez-moi dès maintenant!

Merci de nous prendre contact:

CONCTATS

Téléphone: +229 61 06 62 23

Whatsapp: +229 61 06 62 23

EmaiL:maitregogovi@gmail.com

QUE LA BENEDICTION SOIT

Site web: http://www.maitre-voyant-gogovi.com